La carte d’identité

de Jean-Marie Adiaffi

Mélédouman est brutalement arrêté, séquestré, torturé par le commandant de cercle, responsable militaire local du pouvoir colonial. Que lui reproche t-on? Il n’est pas en possession de sa carte d’identité! Emmené en prison, il est interrogé. Libéré mais devenu aveugle à la suite de mauvais traitements, il est condamné à retrouver ses documents dans les sept jours. Mais comment l’identité de Mélédouman, prince agni , pourrait-elle se résumer sur ce vague papier administratif, qu’il est accusé d’avoir perdu ? C’est pourtant pour le retrouver qu’il va se mettre en quête…

Publicités

Et vous, qu'est ce que vous en dites ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s