à Ouaga

Petit coup de gueule !

Comment comprendre qu’en 48 heures la ville de Ouagadougou soit paralysée alors qu’un préavis a précédé la grève des transporteurs.

Seulement 48 heures après le début de la grève il n’y a plus d’essence dans les …

Share this article