Une Gaou à « Hamanien »

Ça a pris du temps mais voilà, j’ai repris mon bâton de Gaou Foodie. Pour rappel, j’sui pas une spécialiste de la cuisine et en général il faut pas beaucoup pour être satisfaite. Sur ce, revenons à nos moutons.

Après l’échec de ma première tentative, j’ai décidé de respecter la charité en commençant par un restaurant ivoirien. Le restaurant Hamanien, situé sur la célèbre avenue Kwame N’krumah. Nous y avons été un dimanche midi et avons été agréablement surpris par le cadre à la fois familial et intimiste du restaurant. Le menu a tenu toutes ses promesses en proposant des mets de chez nous : sauce graine, sauce claire, kedejnou, gouagoussou, foutou, placali bref j’étais aux anges et j’ai opté moi pour un foutou banane sauce claire qui était à la hauteur de mes attentes. Monsieur a commandé un poisson braisé et notre invité sauce claire et du riz (désolée j’ai pas pu faire de photos). Devant le succès de la chose, j’ai promis revenir et proposer franco à la gestionnaire de faire un article dédié sur le restau. Un petit atalakou ne ferait pas de mal non ?

Nous revoilà donc le mardi suivant dans la soirée pour un diner sur une table de 5 convives. Mais quelle ne fut pas notre surprise, une fois la porte du restaurant ouverte d’entendre la télé du restaurant vociférer  l’épisode du jour d’une série brésilienne diffusée sur la RTI1 (chaine publique ivoirienne), de même que les commentaires des serveuses, à croire que la raison appartiendrait à celle qui crierait le plus fort. Et pourtant il y avait des clients !!!
Nos commandes passées, nous avons demandé à ce que le volume soit baissé, mais c’était sans compter celui des serveuses qui s’étaient acharné à commenter les titres du journal de 20h. Bref un vrai tohubohu et moi je ne reconnaissais plus le restaurant calme et intimiste du dimanche midi. Quand la serveuse est revenu placer les couverts, son sans gêne n’avait d’égal que son manque de professionnalisme : et les couverts qui tombent, et d’autres qui frottent encore et encore le bras de l’un d’entre nous sur lequel elle était un peu trop penchée, bref un beau bordel.
Le repas non plus n’a pas tenu ses promesses, dans notre grande majorité nous n’avons reçu que de la sauce aubergine en lieu et place des kedjenou poulet et pintade que nous avions commandé. Seuls ceux qui avaient pris des plats européens ont été quelque peu satisfaits. Au sortir du restaurant j’ai décidé de ne pas y remettre les pieds avant un bon moment.

Note globale : 4/10
Point fort : j’en vois plus
😦
Point faible : le manque criard de professionnalisme
Compter 7 000fcfa/personne

Publicités

Et vous, qu'est ce que vous en dites ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s