Peaux noires, masques blancs

de Frantz Fanon

Peaux noires masques blancsN’ai-je donc pas sur cette terre autre chose à faire qu’à venger les Noirs du XVIIème siècle ? Dois-je sur cette terre, qui déjà tente de se dérober, me poser le problème de la vérité noire ? Dois-je me confiner dans la justification d’un angle facial ? Je n’ai pas le droit, moi homme de couleur, de rechercher en quoi ma race est supérieure ou inférieure à une autre race. Je n’ai pas le droit, moi homme de couleur de souhaiter la cristallisation chez le Blanc d’une culpabilité envers le passé de ma race. Je n’ai pas le droit, moi homme de couleur, de me préoccuper des moyens qui me permettraient de piétiner la fierté de l’ancien maître. Je n’ai pas le droit ni le devoir d’exiger réparation pour mes ancêtres domestiqués. Il n’y a pas de mission nègre ;
il n’y a pas de fardeau blanc.

Extrait de la conclusion

Publicités

2 réflexions sur “Peaux noires, masques blancs

  1. Melsse dit :

    Le genre de conclusion qui pourrait faire l’objet d’une thèse tellement c’est encore actuel de se demander si au 21ème siècle il y a encore « une mission nègre » et un « fardeau blanc »…merci pour cet extrait

    • ayyahh dit :

      De rien ma belle !!!
      Il est toutefois vrai qu’il n’est pas facile d’entrer dans le livre, mais au finish on en sort « libéré » 😉

Et vous, qu'est ce que vous en dites ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s