Afficher ou non son ventre sur les réseaux sociaux

Durant la grossesse du petit monsieur, j’ai fait un shoot photo avec des amis à Abidjan. Les photos étaient très belles et c’est l’une de ces photos faites en 2014 que j’utilise encore aujourd’hui comme image de profil de mon compte Facebook.

Quand j’ai montré les photos imprimées à ma mère, elle a crié au scandale. Non seulement j’avais montré mon ventre nu au photographe et à son équipe mais en plus j’avais fait quelques photos « en plein rue ». N’importe qui alors pouvait me jeter un sort et l’enfant pourrait être malade, avoir une malformation ou même pire je pouvais perdre la grossesse. J’avais eu droit aux mêmes commentaires lorsque j’avais publié une photo du début de ma grossesse sur mon mur Facebook …

Ayyahh – Juillet 2014 – Abidjan, Côte d’Ivoire

J’ai dit à ma mère que même sans me déshabiller on voyait bien que jetais enceinte, dans la rue, au marché, au boulot, dans les taxis, bus etc… ça ne se cache pas une grossesse. Si quelqu’un veut me faire du mal, enceinte ou pas, il le fera. Mais je comprenais son point de vue et ses angoisses. C’est culturel. Ça ne se fait pas, c’est tout.

Je ne dis pas que je ne crois pas aux mauvais sorts et autres, je suis chrétienne donc j’y crois. Je sais qu’il y a des puissances maléfiques qui agissent sur terre mais je crois que Dieu par dessous tout est souverain et que ma vie est entre ses mains. Pour la première grossesse et la fausse couche, s’il ne l’avait pas permit cela ne serait jamais arrivé. Il est souverain. C’est à lui que je regarde. Mais je comprends également que ce n’est pas une raison pour s’exposer.

L’unique photo de ma grossesse que j’avais publié alors, je l’avais faite sans arrière pensée. Je ne cherchais à narguer personne. Je l’avais publié pour partager ma joie et ma reconnaissance parce que j’avais cette fois là, réussi à passer le cap du premier trimestre sans fausse couche. Je l’avais partagé parce que j’étais heureuse et que je voulais aussi informer mes amis. Mais je n’ai plus recommencé. J’ai fait mon shoot, j’ai imprimé les photos et je les ai exposé chez moi à la maison.

Je publierai à nouveau une photo pour « annoncer » ma grossesse, différemment. A nouveau pour dire toute ma reconnaissance et à nouveau pour partager ma joie et informer tous mes amis. Pour le reste, comme je l’ai dit Dieu est souverain et ma vie est entre ses mains.

Publicités

2 réflexions sur “Afficher ou non son ventre sur les réseaux sociaux

  1. pirouettecacahuetes dit :

    C’est vrai que c’est très culturel de vouloir cacher la grande nouvelle à tout prix et si possible jusqu’aux trois ans de l’enfant. Mais il faut avouer que tous les amis virtuels ne sont pas des amis, donc le coté précautionneux peut se comprendre. Et puis si ça peut apaiser certaines peurs.

Et vous, qu'est ce que vous en dites ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s