Fausse couche

Ça m’est arrivé comme à des millions de femmes enceintes avant la fin du premier trimestre de grossesse. Plus fréquentes qu’on ne le pense, les fausses couches peuvent survenir de façon très précoce avant ou au moment des règles et passent ainsi inaperçues.  Tous les petits bébés qui viennent au monde sont des champions.

Dans mon cas, la grossesse s’était arrêtée mais n’avait pas été expulsée et c’est l’échographie du premier trimestre qui l’a révélé.  Je n’ai eu aucun signe d’alarme, aucune douleur particulière, aucune trace de saignement et tous les symptômes d’une grossesse normale étaient présents. Il s’agissait d’une anomalie chromosomique et on peut ainsi considérer cette fausse-couche comme un processus naturel d’élimination d’une grossesse anormale, la nature étant bien faite. God is great.

tearsAprès ça, il faut gérer ses émotions et les commentaires qui se veulent rassurants mais qui ne le sont pas des uns et des autres: C’est juste une fausse couche. – C’est courant tu sais, ne t’inquiète pas ! – C’était pas vraiment un bébé, donc n’y pense pas trop, ça porte malheur. – Vous allez en faire un autre très vite, tu verras.

Sauf que non, c’est pas si simple, ça fait toujours autant mal, on a du chagrin, on pleure en cachette, oui parce qu’il parait que ça porte malheur de trop pleurer, en tout cas moi j’ai bien pleuré. On cherche à comprendre,  on se demande si on a mangé quelque chose qu’il ne fallait pas, fait quelque chose qu’il ne fallait pas, pensé quelque chose à laquelle il ne fallait pas, si Dieu nous punit pour quelque péché ou désobéissance qu’on aurait pas confessé, si on a une malédiction qui nous suit, si on va retomber à nouveau enceinte, si c’était la seule et l’unique fois, bref. Mais on retombe toujours sur la même chose: « anomalie chromosomique ». Circulez, y a plus rien à voir.

On se sent bête de s’être ainsi emballée, on est finalement content de ne pas avoir crié la nouvelle à la terre entière et on se promet que la prochaine fois, on dira rien, même pas au futur papa. Ce post n’est pas gai je sais; il est intime, je le sais aussi; mais j’ai décidé d’en parler parce que ça fait aussi partie de la vie.

Allez, maintenant au moins on sait qu’on est pas stériles 😉

Advertisements

16 réflexions sur “Fausse couche

  1. Stéphane K dit :

    Bravo pour ce texte intime.
    Je me souviens d’une amie qui a perdu son bébé de 1 an de manière tragique. très tragique. Je ne connaissais pas tous ses pleurs en cachette mais je sais qu’elle en a morflé. Je sais aussi qu’elle ne nous a pas toujours montré sa tristesse… Mais il y a surtout qu’elle a un nouveau bébé depuis peu et que même s’il ne remplace pas l’ancien, il démontrer qu’on peut tout surmonter.
    bien du courage

  2. Alima dit :

    Chère Ayyahh, merci pour ce beau témoignage, tout en authenticité et en finesse. Je suis certaine qu’il parle au coeur de bien des femmes. Je suis convaincue que les mots – qu’ils soient dits ou écrits – ont le pouvoir d’alléger les peines. Avec mes chaleureuses pensées, je te souhaite beaucoup de lumière sur la suite de ton chemin 🙂

  3. ACL dit :

    Bel article. Tu devais vivre ça en tant que Gaou pour partager une expérience aussi touchante, n’est-ce pas? Tu enfanteras et tu ne raconteras tes aventures de maman. Et dans 25 ans, on aura « une gaou (grand-mère) veut un petit enfant ». Bonne année Ayyahh !!!

    • ayyahh dit :

      Tu as réussi m’arracher un éclat de rire, merci pour le soutien et j’espère bien être une grand mère gaou 😉
      Bises

  4. Lulu dit :

    Je ne veux pas dire ce que les autres ont déjà dit, simplement COURAGE.  » c’est l’eau qui versée, le canari n’est pas cassé » donc tu sais ce qui te reste a faire…( rires)

Et vous, qu'est ce que vous en dites ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s