C’est nous les boss !

IMG_9329En circulation à Ouaga, on trouve de tout. Des vélos, des voitures, des bus, des motos, des charrettes, des tricycles, des dromadaires…
Si si, des dromadaires, j’en ai vu deux hier qui traversaient un rond point sur le « nouveau goudron » du Scolasticat à Wemtenga.
Et je me suis demandé, quelle place ils pourraient bien avoir dans mon palmarès des usagers de la route.
Parce que j’ai un palmarès des usagers de la route. Je vous explique !

Pour être parmi les chefs sur le bitume à Ouaga, c’est simple il faut être gros.
Les grands camions et les bus de transport du genre TSR sont les premiers; ce sont eux les BB, les Big Boss. Ils n’ont peur de personne et tous les autres usagers essaient de les éviter au maximum sauf les SFM. Surtout parce qu’ils n’ont pas de bons freins hein, soyons honnêtes.

Les seconds ce sont les Boss: toutes les autres voitures, les particulières, les 4*4 avec des pare-chocs voire des pare-buffles plus ou moins impressionnants, et les taxis plus ou moins gros, plus ou moins pourris qui desservent la ville.

Après on a les  SFM, les « S’en Fout la Mort », les motos. Oui. Ils conduisent comme s’ils étaient immortels ! Plusieurs fois, devant la témérité de certains, je me suis demandé s’ils avaient reçu d’un marabout un manteau magique (et INVISIBLE à nous autres) sensé les protéger et les rendre intouchables sur la route. Franchement il y a match entre eux et les tricycles.

Viennent ensuite les cyclistes et les charrettes tirées par les ânes. Je suis tentée de dire que les cyclistes viennent avant les ânes, mais les ânes sont plus « gros » que les cyclistes. Et tous les deux sont plus petits que les dromadaires, les motos aussi, alors je suis un peu perdue. Mon classement a pris un coup hier.

Ce qui est sur, les bons derniers de la classe ce sont les piétons, mes anciens compagnons d’infortune. Personne ne les considère. Prenez l’avenue Charles de Gaule par exemple, même les ingénieurs ont oublié de les prendre en compte au point où il n’y a rien de prévu pour attendre le taxi ou le bus. Et pourtant, c’est nous qui polluons le moins.
On va aller se plaindre à la COP21 !

Publicités

2 réflexions sur “C’est nous les boss !

  1. Roméo COMPAORE dit :

    Mort de rire. Jolie Article tentant avec une touche d’humour de decrire la circulation à Ouaga. A mon avis il faut y ajouter les moutons qui viennent brouter les plantes sur le terre plein central de certaines avenue. J’en ai vu sur l’avenue France-Afrique plusieurs fois. Et aussi sur le boulevard Tansoaba. Lol.

Et vous, qu'est ce que vous en dites ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s