1er trimestre : survivre !

Aujourd’hui je veux pleurnicher un peu. Toutes les femmes devraient avoir droit à un congé de maternité durant le premier trimestre de grossesse. J’en parlais déjà ici. Le premier trimestre est de loin le plus éprouvant, et il est acquis par tous que ce trimestre n’est pas facile, alors pourquoi ne pas nous permettre d’avoir ce congé ? Le dernier trimestre est éprouvant certes, mais on n’est pas malade, on ne se sent pas malade comme c’est le cas le 1er trimestre où on navigue entre les vomissements, les douleurs au bas ventre, les chutes de tension, les maux de tête, le vertige, le moral à zéro, les nausées …  (et puis qui est ce qui a donné le qualificatif matinales aux nausées ? c’est un gros mensonge , elles sont per-ma-nen-tes !!!)

nausee-ouaga-enceintePorter un bébé est une grâce divine. J’en suis reconnaissante. Mais soyons honnête ce n’est pas chose aisée et nous ne sommes pas toutes logées à la même enseigne.
J’ai deux collègues enceintes également au bureau et toutes les deux ont passé ni vu ni connu leur premier trimestre de leur grossesse. Pour moi, toute la boite savait la nouvelle dès le 1er mois comme si le service des RH avait envoyé un email pour annoncer cette grossesse.
Nausées 24h sur 24. Essayer de rester assise et concentrée en réunion alors que vous avez peur de vomir d’un moment à l’autre. Perte de poids flagrante faute d’appétit.  Question look, laissez tomber, aucune envie de se faire jolie, je me douche juste parce que j’ai pas le choix, plus pour les autres que pour moi-même ; et encore, je ne supporte plus l’odeur de mon savon, de mes parfums, de mes  aisselles et même l’haleine de mon petit prince me rend malade. Et tout ça sans compter l’hyper salivation.

Non, quand je suis en début de grossesse je ne fais pas envie du tout, mais alors pas du tout ! Alors j’envie de toutes mes forces mes collègues qui n’ont rien, rien de rien. Au finish, à la fin du premier trimestre, mon ventre est le plus gros de toutes alors que je suis la dernière à accoucher. Bref, aujourd’hui tous les bobos sont passés et je me réjouis de cette seconde phase qui est de loin la plus agréable !

J’en viens donc à ma proposition du début de l’article, serait-il possible d’obtenir un congé de maternité en début de grossesse ? Cela soulève bien évidemment pas mal de questions d’ordre administratif, financier voire juridique sur le code du travail. Déjà il faut savoir que tous les pays dont les États Unis par exemple, n’accordent pas de congé de maternité rémunéré à leurs ressortissantes. Le congé de maternité voit le jour en France en 1909, avant d’être adopté en 1919 par L’Organisation internationale du travail (OIT) comme un droit des travailleuses enceintes. Pour nous autres donc, c’est un héritage de la période coloniale.
Puisqu’il y a eu un début, assez récent d’ailleurs, pour le congé de maternité tel que nous le connaissons actuellement, on peut donc se permettre de rêver qu’un jour peut être   …

Publicités

Et vous, qu'est ce que vous en dites ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s