L’autre moitié du soleil

de Chimamanda Ngozi Adichie

S’il y a bien une auteure africaine que j’admire et qui me bouleverse le plus c’est elle. Il y a toujours quelque chose en moi de changé quand je tourne enfin la dernière page de l’un de ses romans. J’aime quasiment tout d’elle, sa beauté, sa discrétion, son parcours académique, ses écrits, sa jeunesse ….
Tout comme son premier roman l’hibiscus pourpre, l’histoire se déroule au Nigeria et c’est encore une histoire de femme. Et pour moi qui n’avais jamais rien appris de l’horrible guerre d’indépendance du Biafra, si ce n’est qu’il y a des quartiers du même nom à Abidjan, c’est un véritable cours d’histoire qui ne dit pas son nom.

AUTRE MOITIE DU SOLEILLagos, début des années soixante. L’avenir paraît sourire aux sœurs jumelles : la ravissante Olanna est amoureuse d’Odenigbo, intellectuel engagé et idéaliste ; quant à Kainene, sarcastique et secrète, elle noue une liaison avec Richard, journaliste britannique fasciné par la culture locale. Le tout sous le regard intrigué d’Ugwu, treize ans, qui a quitté son village dans la brousse et qui découvre la vie en devenant le boy d’Odenigbo.

Quelques années plus tard, le Biafra se proclame indépendant du Nigeria. Un demi-soleil jaune, cousu sur la manche des soldats, s’étalant sur les drapeaux : c’est le symbole du pays et de l’avenir. Mais une longue guerre va éclater, qui fera plus d’un million de victimes.

Évoquant tour à tour ces deux époques, l’auteur ne se contente pas d’apporter un témoignage sur un conflit oublié ; elle nous montre comment l’Histoire bouleverse les vies. Bientôt tous seront happés dans la tourmente. L’autre moitié du soleil est leur chant d’amour, de mort, d’espoir.

Publicités

Et vous, qu'est ce que vous en dites ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s